Wednesday, June 20, 2018
NewsTechnology

Rwanda, innovation technologique déjà sur pied

165views

Au pays des milles collines encore appelé Rwanda, le gouvernement s’est équipé d’une flotte de quinze drones pouvant fournir une cargaison de sang d’environ 1,5kg soit  trois poches.




Keller Rinauda PDG de l’entreprise américaine de robotique Zipline assure l’efficacité de ce système qui fournira instantannément des poches de sang vitales à n’importe quel citoyen dans le pays pour une marge de 15 à 30 minutes. Cette livraison a débuté depuis Octobre 2016,elle couvrira 21 cliniques situées dans la moitié du Ouest du pays à la fin de 2017,soit 8 cliniques satisfaites pour l’instant dans le Sud et l’Ouest du pays.

Une fois la commande enregistrée, les poches de sang sont installées délicatement dans une boite en carton équipée d’un parachute en papier kraft puis logée dans le ventre de l’appareil. Chaque aéronerf pèse 13kg et peut emporter une livraison de 1,5kg grace à la force du vent pour améliorer sa portée et il décolle à 72km/h après autorisation de l’aéroport de Kigali, puis il disparait dans les nuages. Ils volent à une vitesse de croisière de 90km/h à une altitude d’environ 100m et se déplacent grace à un GPS et des batteries au lithium qui leurs donnent une autonomie de 150km.




Arrivée à destination,l’aéronerf va descendre à une dizaine de mètres en effectuant un cercle en calculant en fonction du vent le meilleur instant pour larguer les poches de sang dont l’atterissage sera par le parachute. Après largage,le drone retourne à sa base ,il sera recupéré grace à un filin tendu à quelques mètres du sol et qu’il récupèrera avant de tomber sur un épais matelas pour amortir sa chute. Cette nouvelle méthode est uneréell rénovation technologique qui boostera le monde sanitaire avec des proportions de morts pour manque de sang réduit.

Dans un futur proche, on arrivera même à livrer des médicaments. Ces drones pourraient prochainement survoler le Costa Rica ou la Tanzanie ,ce qui est certain c’est que Zipline ouvrira une nouvelle base d’ici 2018 appelée “Nest 2″(Nid 2) pour desservir une vingtaine d’hopitaux dans l’Est du Rwanda.

Comments

comments

%d bloggers like this: